Korhogo : les jeunes rendent hommage à Amadou Gon Coulibaly à travers une marche blanche

Les jeunes de Korhogo témoignent ici leur reconnaissance à leur leader et mentor Amadou Gon Coulibaly.

14-7-2020 (AfrilMonde.com) Vêtus de blanc et marchant en silence, des centaines de jeunes issus de toutes les chapelles politiques et de la société civile de la région du Poro,  ont tenu à rendre hommage à l’ex-Premier ministre Amadou Gon Coulibaly, le mardi 14 juillet 2020 à Korhogo. C’était à l’occasion d’une procession silencieuse dénommée ‘’La marche blanche’’. Laquelle procession  a débuté au siège du Rhdp en passant par la résidence de l’illustre disparu, au quartier Résidentiel, pour aboutir au ‘’Djassa’’, la cour familiale des Gon.

Là, les organisateurs,  par l’entremise de Coulibaly Gédéon Zélégnon, rendront un vibrant hommage au grand homme d’Etat. « Amadou Gon Coulibaly est une école dont nous sommes les disciples. AGC est une encyclopédie. Mieux, une vie consacrée au service des autres », a-t-il témoigné dans une voix étranglée par la douleur.

Dans la foulée, il a égrené toutes les réalisations, actions et actes de développement dans la région du Poro et ce,  sous l’impulsion de l’ex-locataire de la maison blanche du Plateau. Et, singulièrement les actions en faveur de l’autonomisation des jeunes et des femmes. Puis de promettre que « le combat continue avec l’esprit d’AGC. Nous resterons mobilisés comme un seul homme pour accompagner notre idole à sa dernière demeure. »

Visiblement ému par ce geste des jeunes à l’endroit de son défunt mentor, Lazani Coulibaly n’a pas manqué d’exprimer sa reconnaissance. Exhortation. « Je voudrais vous dire merci et vous recommander la sagesse, afin que la période des obsèques ne soit entachée par aucun incident. Comme vous le faisiez du vivant d’Amadou Gon Coulibaly et aussi pour son honneur », a exhorté l’actuel maire de la commune de Korhogo.

Faut-il rappeler, Amadou Gon Coulibaly est décédé le mercredi 8 juillet dernier. Sa dépouille arrive, par vol spécial, ce mercredi 15 juillet 2020. Il sera inhumé, le vendredi 17 juillet, au caveau familial situé au quartier Soba.

Soro Djeneba Tiékoungo, correspondante régionale

AfrikMonde.com