En Côte d’Ivoire, la nouvelle présidente de l’Unpsci prône une union forte

Abidjan, 21-05-2022 (AfrikMonde.com) Élue par acclamation lors du 6ème congrès de l’Union nationale de la presse sportive de Côte d’Ivoire (Unpsci), avec pour thème ‘’ Le rôle de la presse sportive dans le développement du sport ivoirien’’, qui s’est tenu le samedi 21 mai 2021, à la Maison de la Presse à Abidjan-Plateau, la nouvelle présidente Katty Touré qui était candidate unique, a dévoilé sa vision pour les  trois (3) prochaines années.

« Je suis très heureuse de devenir la 5eme présidente de l’Union nationale des journalistes sportifs de Côte d’Ivoire. Mais au-delà de cette joie, je mesure l’ampleur de la tâche », s’est réjouie Katty Touré, la nouvelle présidente de l’Union nationale de presse sportive de Côte d’Ivoire (Unpsci).Traduisant sa reconnaissance à ses confrères qui, à l’en croire ont favorisé son élection, elle n’a pas manqué de remercier le Seigneur qui lui a ‘’donné la force et la santé de réaliser ce grand projet’’. Poursuivant, elle a promis mettre en pratique le maximum de points de son programme durant sa mandature. « Il s’agira de redynamiser l’Unpsci en impliquant tous les membres. Nous allons trouver le mécanisme pour que les membres soient assurés. Nous allons mettre l’accent sur la formation car un journaliste bien formé est plus apte à informer. Nous irons vers toutes les fédérations pour nous former à toutes les disciplines mais aussi nous former aux métiers du sport et l’INJS est une source pour nous. Nous aurons également le site internet où nous ferons la promotion des athlètes mais également des journalistes et de notre union », expliquait la patronne de l’Unpsci).

Evoquant par ailleurs, la question de la création du site de l’union, elle a dit que c’est ensemble qu’ils décideront de son contenu. Concernant le siège,  elle a confié que c’est un ‘’gros souci qui n’a pas encore trouvé de solution’ ’De fait, elle a promis trouver des pistes de solutions pour pallier ce problème. Il s’agira notamment, souligne-t-elle, de trouver des partenaires. « Pour aller vers des partenaires, il faut que nous soyons sérieux. Un moment de célébration pour nous, ce sera le gala annuel. Ce sera aussi un moment de la valorisation de notre métier en le  faisant connaître à la population. Susciter des vocations dans la pratique de notre métier avec un point d’honneur aux jeunes filles », a rappelé la nouvelle  présidente sitôt après son élection  par  les 58 congressistes présents sur 95 inscrits. Bien avant, l’assemblée a donné mandat à la nouvelle présidente d’organiser une Assemblée Générale extraordinaire pour l’élection des commissaires aux compte et d’œuvrer à la réunification des associations sportives tel que souhaité par Agoua Olivier, Conseiller Technique représentant le ministre des Sports.

C’était en présence de Imbassou Ouattara, représentant le ministre de la Communication, le président de l’UNJCI Jean Claude Coulibaly  et N’Goran Emile représentant le président du Comité d’organisation de la Can (Cocan 2023) qui ont fait parler leur cœur. Le président dudit congrès, Idriss Diallo, le nouveau locataire de la maison de verre a fait don d’une enveloppe de million FCFA à l’union. Conformément au vœu du président du comité d’organisation, Fernand Dedeh, les travaux se sont déroulés dans un bel esprit.

L’ex présidente de l’Unpsci Anne Marie N’Guessan, la désormais présidente d’honneur de ladite union , qui avait placé son mandat sous le signe du social, laisse environ deux millions FCFA dans la caisse.

Clarisse GBAKU