Serges Koléa trône sur la plus haute marche des journalistes de Côte d’Ivoire #Ebony2019

Le président de l’UNJCI, Jean-Claude Coulibaly, a réussi le pari de l’organisation de la première édition de la soirée des Ebony de son mandat.

19-1-2020 (AfrikMonde.com) Journaliste à la Radiodiffusion Télévision Ivoirienne (RTI1), Serges Koléa a été désigné meilleur journaliste lors de la 21e soirée des Ebony, le samedi 18 janvier 2020, à l’hôtel Président de Yamoussoukro. Le super Ebony remporte ainsi un véhicule flambant neuf, une enveloppe de 1 million Fcfa et plusieurs terrains. En plus du super prix, il s’est adjugé le prix du meilleur journaliste de la télévision, le prix de la meilleure interview et le prix du meilleur reportage des droits de l’Homme.

Quant au prix Ebony du meilleur journaliste radio, il a été remporté par Soro Sita de Radio Côte d’ivoire, tandis que Francis Kouamé Yao du quotidien gouvernemental, Fraternité Matin, décrochait le prix Ebony presse écrite. Plusieurs autres prix sectoriels ont été remis aux journalistes pour leurs productions de l’année 2019.

Au cours de cette soirée de célébration du mérite journalistique, le président de l’Union Nationale des Journalistes de Côte d’Ivoire (UNJCI), Jean-Claude Coulibaly s’est appuyé sur le thème de cette édition ‘’Quel appui aux médias pour un journalisme responsable et de qualité ?’’, pour faire un plaidoyer à madame le Ministre Kaba Nialé qui représentait, à l’occasion, le Premier ministre, Amadou Gon Coulibaly, parrain de cette 21e édition de la soirée des Ebony..

« Nous souhaitons une subvention directe de l’Etat à hauteur de 0, 01% du budget annuel de l’Etat, soit environ 8 milliards Fcfa », a plaidé Jean-Claude Coulibaly. Le faisant, le président de l’UNJCI a rappelé que le changement tant souhaité ne peut s’opérer sans un appui franc et conséquent de l’Etat aux journalistes qu’il a qualifiés de chômeurs en sursis.

Ephraïm Aboubacar

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.