Journée internationale des guides touristiques : en Côte d’Ivoire, le ministre Siandou Fofana honore des acteurs « incontournables » du secteur

Les acteurs du Tourisme et le ministère ont posé pour la postérité (PH/DR)

Abidjan, 22-02-2023 (AfrikMonde.com) Le tourisme fait partie des secteurs économiques importants dans de nombreux pays. Mieux, un acteur à part entière de l’économie mondiale. A juste titre, une Journée internationale d’origine anglo-saxonne dénommée ‘’International tourist guide day’’, est consacrée aux guides touristiques. Le guide touristique officiel est un véritable professionnel, qui a la connaissance sur le bout des doigts, les monuments qu’il fait visiter et le contexte historique correspondant.

De fait, la Direction de la Coopération et de la Professionnalisation du Ministère, sous l’impulsion de son premier responsable, Raoul Marcel Ohoueu, a profité de cette commémoration le mardi 21 février 2023, pour organiser, à la salle de conférences de la Chambre de commerce et d’industrie de Côte d’Ivoire, à Abidjan-Plateau, une cérémonie de validation des actes de mise en place de la « Plateforme de suivi de la professionnalisation ». Celle-ci devrait être la matrice qui débouchera sur l’édiction d’un arrêté réglementant les conditions d’exercice du métier de Guide de tourisme. Un aggiornamento nécessaire pour épouser les exigences de la stratégie nationale de développement touristique, « Sublime Côte d’Ivoire ».

Une occasion pour mieux faire connaître ce corps de métier et redorer son blason. Notamment en Côte d’Ivoire où l’ambition du Ministre du Tourisme, Siandou Fofana est d’en faire un pays à vocation touristique et de l’établir dans le Top 5 africain, à l’échéance 2025, va de pair avec des ressources humaines qualifiées et performantes et dont les guides sont une vitrine indéniable. Autrement dit, le guide est un chaînon essentiel de promotion de la destination. Dans cette perspective, et après plus de quatre décennies de léthargie en matière de formation et/ou de renforcement de capacités des guides ivoiriens, un séminaire portant sur le « Perfectionnement des Guides de tourisme », s’est tenu du 19 au 23 septembre 2022, au lycée professionnel hôtelier à la Riviera, dans la commune de Cocody et au Parc national du Banco, à Abidjan. Les premiers impétrants, ont reçu leurs attestations de formation lors de cette Journée internationale de la tutelle et des opérateurs du secteur.

La Journée internationale des guides de tourisme, a été par ailleurs, une opportunité de faire un bilan et de défricher les perspectives de professionnalisation au profit de quelque 300 d’entre eux et actifs et de néophytes à former d’ici 2025. D’autant plus que le Ministre du Tourisme, Siandou Fofana a réaffirmé que la clé de voûte de l’atteinte des objectifs de la stratégie « Sublime Côte d’Ivoire », réside dans le capital humain

une récipiendaire recevant son diplôme des mains du ministre du Tourisme, Siandou Fofana (PH/UPLCI)

.

L’enjeu de l’arrêté à venir, ainsi que les curricula de la formation des guides étant de les outiller aux fondamentaux des spécificités qui fondent l’authenticité de la destination ivoirienne et pour atteindre les objectifs de la stratégie nationale de développement touristique  » Sublime Côte d’Ivoire « , à l’échéance 2025, en étant durablement installée dans le Top 5 du Tourisme africain, avec au compteur plus de 5 millions de visiteurs, plus de 650 mille emplois directs et indirects dont 230 mille qualifiés.   Le guide peut exercer son métier de façon indépendante mais, il peut également être employé par une institution locale. L’arrêté ministériel devra clarifier, en outre, les conditions de sa rémunération.

La journée du 21 février 2023 a donc pour but de sensibiliser le public sur la profession des guides à travers le monde entier. Un guide, il convient de le noter, est un individu dont l’activité est d’accompagner des visiteurs dans leur découverte de sites touristiques où d’intérêt patrimonial, pour leur en faire une présentation commentée. L’objet de cette commémoration, in fine, est de faire connaitre davantage ce passionnant métier qui est une véritable profession, et qui nécessite beaucoup de connaissances historiques, géographiques, culturelles, économiques, sociales…Un guide, au total, est en quelque sorte un professeur, un enseignant, un conférencier et avant tout un patriote et un ambassadeur.

Interprète du patrimoine, de la culture et coutumes, de l’art, de l’art culinaire et de la gastronomie, des loisirs endogènes, le guide doit également pouvoir s’adresser au plus grand nombre en s’exprimant en langue étrangère. L’anglais, principalement.

Avec sercom : Upl.ci